Évaluations nationales en CP CE1 : notre Communiqué intersyndicale

Évaluations nationales en CP CE1 : notre Communiqué intersyndicale

Évaluations CP et CE1 : respect de la liberté pédagogique !

Les enseignant·es du 1er degré ont reçu les cahiers d’évaluation CP et CE1. Pour la seconde année consécutive, faisant le constat d’items totalement inadaptés à leurs élèves et en contradiction avec les apprentissages construits en maternelle, des collègues refusent ces évaluations.
Ces évaluations représentent un véritable dessaisissement pédagogique puisque les réponses des élèves doivent être corrigées et analysées par un logiciel ministériel, qui renverra aux enseignant·es des « profils » d’élèves et de classe, et les protocoles de remédiation à appliquer. Reprenons en main l’évaluation de nos élèves !
Les organisations syndicales SUD éducation 35 Solidaires, SNUDI-FO 35, CGT Educ’Action 35 et SNUipp-FSU 35 rappellent que la liberté pédagogique est inscrite dans la loi et que les enseignant·es ne sont en aucun cas de simples exécutant·es. L’intersyndicale rappelle également que le bilan de la session 2018/2019 est un échec total :
– Perte de temps pour les enseignant·es comme pour les élèves ;
– Dispositif anxiogène pour les élèves, leurs parents et les enseignant·es ne répondant en rien aux inégalités scolaires ;
– Ces évaluations visent à encadrer les pratiques enseignantes et étriquent les apprentissages Ce dispositif risque d’entraîner une pédagogie de bachotage, individualisante avec un étiquetage précoce des élèves.
Faute de fournir des outils pour la classe, réellement utiles aux enseignant·es, ne s’agit-il pas de préparer le salaire au « mérite », et la mise en concurrence des écoles et des établissements (publication des résultats envisagée dans « CAP 2022 ») ?
Réunis pour en débattre, tous les collègues dénoncent la passation, les remontées et leurs exploitations. Dans certaines équipes, il n’y aura pas de remontée des réponses.
Les organisations syndicales SUD éducation 35 Solidaires, SNUDI-FO 35, CGT Educ’Action 35 et SNUipp-FSU 35 refusent ces évaluations et informent les enseignant·es qu’elles seront aux côtés de tous ceux et celles qui seraient confronté·es à des pressions.
Les organisations syndicales appellent les conseils des maitre.sses à se réunir et à décider de :
– ne pas prendre part aux évaluations de CP et / ou CE1 ;
- de sélectionner une partie des items qui correspondraient aux besoins de la classe ;
– d’assurer la passation en vue d’avoir une discussion réflexive dans les conseils de cycles sans en faire remonter les résultats auprès de l’administration.

Laisser un commentaire